DÉCIDONS ENSEMBLE!

DE / FR

Santé

7.10.2019

Aujourd'hui, les psychologues et psychothérapeutes ne peuvent facturer leurs prestations via l'assurance maladie obligatoire, que si elles ont été ordonnées par un ou une psychiatre et fournies dans leurs cabinets. À l'avenir, les psychologues et psychothérapeutes pourront mener des thérapies sur la base d’une simple ordonnance médicale.

7.10.2019

Les personnes consomment du cannabis à des fins médicales, comme par exemple pour le traitement de maladies telles la sclérose en plaques, les douleurs chroniques, la polio et les rhumatismes, font état d’un effet positif fiable et de peu d'effets secondaires. L’accès aux médicaments à base de cannabis est toutefois encore très compliqué, car le médecin traitant doit déposer une demande d’autorisation exceptionnelle auprès de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Afin que l’OFSP puisse délivrer l’autorisation demandée, plusieurs conditions doivent être remplies. Entre autres, il doit s'agir d'une maladie incurable et les options thérapeutiques existantes doivent être épuisées.

14.8.2019

AGILE.CH salue le contre-projet indirect à l'initiative populaire "Pour des soins infirmiers forts", en regrettant toutefois que le Parlement ait rejeté l'initiative idoine de l'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI). En effet, l'urgence en matière de formation du personnel soignant pour palier à la pénurie annoncée à l'horizon 2025, de même que l'importance de l'accessibilité et de la fourniture de soins de qualité sont telles aux yeux des personnes en situation de handicap représentées par AGILE.CH, qu'un ancrage constitutionnel aurait été préférable.

19.2.2018

Le Conseil national ouvre la session de printemps avec les débats concernant la loi révisée sur l'analyse génétique humaine (LAGH). La loi nécessite d'être remaniée vu que les drogueries, pharmacies, grandes surfaces et autres prestataires proposent aujourd'hui toutes sortes d'analyses génétiques via Internet. Le bénéfice de nombreux tests est plus que douteux.

29.11.2017

Le scepticisme est de rigueur. Alors que certaines personnes devraient bénéficier d’une meilleure prise en charge, d’autres pourraient devoir passer à la caisse. Les personnes concernées doivent être associées au processus, et ce dernier doit être plus transparent.

1 / 2

Please reload

en savoir plus

plus d'informations

Brochure à télécharger

Effingerstrasse 55

3008 Bern

Telefon

031 390 39 39

  • Link zu AGILE.CH auf Facebook