Recherche d'emploi et handicap ? Faut-il mentionner son handicap dans son CV ?

Nous sommes régulièrement sollicités pour répondre à la question: «Faut-il mentionner son handicap dans son CV ?». Il n'y a pas de réponse unanime, par contre le ou la postulant(e) doit se poser un certain nombre de questions, pour trouver la réponse qui lui correspondra le mieux.

Questions pour analyser votre situation et décider si vous mentionnez votre handicap ou non dans votre CV

Nous vous invitons à répondre aux questions suivantes. Elles devraient vous aider à savoir comment vous percevez votre handicap et à comprendre ce qu'implique le fait de mentionner ou non votre handicap, selon qu'il soit visible ou non.

1. Vous ne mentionnez pas votre handicap dans votre CV

a) Si votre handicap est visible

b) Si votre handicap est invisible :

2. Vous mentionnez votre handicap dans votre CV

Dans quelle mesure un-e futur-e employé-e doit-il mentionner des informations concernant sa santé ?

C'est une question compliquée. Dans la loi, il n'existe aucune obligation générale qui exigerait des parties qu'elles déclarent tout ce qui pourrait être important pour la conclusion d'un contrat.

Légalement, le futur employé n'est pas tenu de donner des informations concernant sa sphère privée, SAUF si le problème (la maladie, le handicap) affecte directement la réalisation du travail. Pourtant dans la pratique la prudence est de mise. En cas d'informations fausses, l'employeur peut déclarer le contrat de travail irrecevable (et le résilier). L'employé se retrouve alors dans une situation, où il n'a droit ni au chômage, ni au allocations pour pertes de gain. Les recommandations figurant sur le site www.compasso.ch prennent alors tout leur sens: http://www.compasso.ch/fr/p90000477.html (voir tout en bas de la page, document PDF "Le thème de la maladie dans l'entretien d'embauche").

Conclusion

C'est donc à celui ou celle qui cherche un emploi de décider et de réfléchir à l'option qui lui convient le mieux et avec laquelle il se sent à l'aise et en harmonie.

Il a été prouvé que de mentionner un handicap, comme d'avoir un nom à consonance étrangère, diminuent les chances d'être invité à un entretien d'embauche. La solution qui consisterait à ne pas mentionner son handicap implique toutefois de bien se préparer comme toute personne qui postule pour un emploi. Une réponse élégante pour contrecarrer l'effet de surprise ou un argumentaire bien formulé peut parfois changer une situation de façon inattendue. Car la plupart du temps, l'entretien se joue dans les premières minutes.

L'employeur peut être déçu, lorsqu'il remarquera que l'employé ne lui a pas tout dit, quand le handicap deviendra manifeste. Il peut alors perdre confiance et licencier le collaborateur, car la perte de confiance est un motif de licenciement.

Liens (français):

Liens (allemand):

retourner