DÉCIDONS ENSEMBLE!

DE / FR

Prestations complémentaires

1.9.2019

Le 22 mars 2019, le Parlement a adopté la réforme des prestations complémentaires (PC). À la fin mai, le Département fédéral de l’intérieur (DFI) a ouvert la procédure de consultation sur les dispositions d'application des PC. Dans sa réponse, AGILE.CH exige entre autres que l'augmentation, attendue depuis si longtemps, des montants reconnus pour les loyers soit effective dès le 1er janvier 2020 et non en 2021 seulement, comme le prévoit le Conseil fédéral qui souhaite laisser aux cantons le temps d’adapter leurs systèmes informatiques et leurs procédures.

21.3.2019

Démantèlement des prestations, limitation d’accès, atteinte aux droits fondamentaux : Le bilan de la session qui s’achève aujourd’hui est préoccupant pour les personnes qui vivent avec un handicap et/ou une maladie chronique. Les décisions montrent à quel point la majorité parlementaire bourgeoise est déconnectée de la réalité sociale.

3.3.2019

Après être passée au hachoir parlementaire, la réforme des prestations complémentaires (PC) n’est plus que peau de chagrin. Mais le Conseil national, durant la session de printemps, souhaite les délester encore de 63 millions de francs, au risque d’écorcher la Constitution qui donne aux PC le mandat de couvrir les besoins vitaux. AGILE.CH espère qu’en entamant dans la foulée la 7e révision de l’AI, la Chambre basse honore son l’intitulé du projet : « développement continu ». En outre, AGILE.CH déplore que les enfants fassent les frais de ces deux révisions, qui les confinent dans une précarité durable.

24.1.2019

Les PC ne sont pas une aumône. Près de la moitié des personnes percevant une rente de l’assurance-invalidité en dépendent pour subvenir à leurs dépenses alimentaires, vestimentaires, de logement et de santé. Parmi elles : des enfants. Cette réalité ne semble pas être le souci majeur de la majorité bourgeoise de la CSSS-N, qui vient de confirmer sa volonté d’économiser 460 millions de francs. 

30.8.2018

Les prestations complémentaires (PC) ne sont pas un bonus. Elles sont indispensables pour couvrir les besoins vitaux de près de la moitié des rentières et rentiers AI. Les coupes massives confirmées aujourd’hui par la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) priveront de nombreuses personnes de ce minimum vital et les pousseront vers l’aide sociale. AGILE.CH n’avalera pas de telles couleuvres.

1 / 2

Please reload

en savoir plus

plus d'informations

Effingerstrasse 55

3008 Bern

Telefon

031 390 39 39

  • Link zu AGILE.CH auf Facebook