DÉCIDONS ENSEMBLE!

DE / FR

Égalité

14.9.2021
Taxe d’exemption de l’obligation de servir dans l’armée: les jeunes proscrits handicapés continueront de passer à la caisse

Suite à la réponse pour le moins inconvenante du Conseil fédéral en novembre 2020 à sa première interpellation, la Conseillère nationale Marie-France Roth Pasquier (Le Centre/FR), a remis la compresse en juin 2021 avec une deuxième interpellation rappelant que l’inégalité de traitement perdure en matière de taxe d’exemption de l’obligation de servir. Cette inégalité touche les jeunes vivant avec un handicap inférieur ou égal à 40%, qui doivent s’acquitter de cette taxe en dépit de leur inaptitude. Mais le gouvernement n’y voit rien de discriminatoire.

26.8.2021
«Révision du droit pénal en matière sexuelle»: Oui à l’autodétermination sexuelle, parce que les personnes en situation de handicap sont doublement concernées

AGILE.CH et avanti donne – La représentation des intérêts des femmes et jeunes filles avec handicap – soutiennent l’action « let’s talk about yes » organisée par Amnesty International et la Youth Task Force le 31 août 2021 à Berne, et appellent les personnes en situation de handicap à y participer ou à la soutenir d’une manière ou d’une autre. Chris Heer, responsable égalité et politique sociale chez AGILE.CH, s’exprimera aux alentours de 17:15 heure, sur la situation des femmes en situation de handicap et les violences sexuelles.

15.7.2021
Taxe d’exemption de l’obligation de servir l’armée: la pratique discriminatoire de la Suisse est condamnée pour la deuxième fois par Strasbourg

En novembre 2020, le Conseil fédéral a répondu de manière pour le moins inconvenante à l’interpellation de la Conseillère nationale Marie-France Roth Pasquier (Le Centre/FR), demandant de mettre un terme aux inégalités de traitement frappant les jeunes hommes déclarés inaptes à l’armée et à la protection civile, en raison d’un handicap soi-disant mineur. Mais il se trouve qu’entre-temps, la Suisse s’est pour la deuxième fois fait épingler par la Cour européenne des droits de l’homme (CrEDH) pour cette pratique discriminatoire. La première décision de la CrEDH date de 2009 (AFFAIRE GLOR c. SUISSE, requête n° 13444/04). Elle avait contraint la Suisse à adapter sa législation.

8.6.2021
Tous les droits pour toutes les personnes en situation de handicap  

En ratifiant la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) en 2014, la Suisse s’est engagée à prendre des mesures pour garantir l’inclusion des personnes en situation de handicap.
La mise en œuvre de la CDPH est en cours dans notre pays, toutefois des lacunes subsistent, notamment dans les domaines de l’aide humanitaire (art. 11) et de la coopération au développement (art. 32). Pour combler ces lacunes et renforcer le principe important de la participation des personnes handicapées, AGILE.CH et CBM Suisse, partenaire du collaborent depuis début 2021 pour le projet «Tous les droits pour toutes les personnes en situation de handicap». Informations supplémentaires, objectifs et activités 2021 du projet

30.3.2021
Prise de position d’AGILE.CH sur la crise du coronavirus: Les mesures de protection et la stratégie vaccinale doivent mieux inclure les personnes en situation de handicap et leur personnel assistant

AGILE.CH publie aujourd’hui sa deuxième prise de position sur la crise du coronavirus, sous forme de 10 exigences concrètes visant à améliorer la situation des personnes en situation de handicap durant la crise du COVID-19. Plus d’un an après l’émergence de la pandémie, certaines personnes restent encore sur le bord du chemin et cela n’est pas admissible.

En ratifiant la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH), la Suisse s’est engagée à garantir la protection et la sûreté des personnes en situation de handicap dans les situations de risque. Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, la Suisse est donc tenue de prendre des dispositions spécifiques aux personnes handicapées pour garantir leur accès aux ressources médicales et à la vaccination.

Alors que la campagne de vaccination commence à porter ses fruits, AGILE.CH lance un appel à la solidarité, à la patience et au respect de l’ensemble des mesures de protection décidées par les autorités fédérales et cantonales.

22.12.2020
Protection et sûreté des personnes en situation de handicap pendant la pandémie de coronavirus: prise de position d’AGILE.CH

Quelque 1,7 million de personnes vivent avec un handicap en Suisse. Parmi elles, de nombreuses personnes sont confrontées à des obstacles et des inégalités supplémentaires dans tous les domaines de la vie, depuis l’émergence de la pandémie de coronavirus. En ratifiant la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH), la Suisse s’est engagée à assurer la protection et la sûreté des personnes en situation de handicap dans les situations de risque (art. 11 CDPH). Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, la Suisse est donc tenue de prendre des dispositions spécifiques aux personnes handicapées, afin de respecter leur droit à la protection et à la sûreté durant la pandémie. Il est essentiel que l’égalité des personnes en situation de handicap soit garantie, même en temps de crise!

La présente prise de position contient huit exigences concrètes visant à améliorer la situation des personnes en situation de handicap pendant la crise du COVID-19. Ce document a été élaboré par AGILE.CH, faîtière de 41 organisations d’entraide représentant un large éventail de groupes de personnes en situation de handicap.

17.12.2020
Critères de triage de l'ASSM dans le cadre du COVID: Pas de discrimination dans l’accès aux traitements de soins intensifs

Après les critiques formulées par les organisations de personnes handicapées, l’Académie suisse des sciences médicales (ASSM) vient de modifier les critères relatifs au triage des traitements de soins intensifs en cas de pénurie des ressources. Elle renonce à appliquer « l’échelle de fragilité » aux personnes en situation de handicap. Inclusion Handicap et AGILE.CH se félicitent de cette importante décision.

9.11.2020

Les personnes handicapées ont le droit de jouir du meilleur état de santé possible sans discrimination fondée sur le handicap, ainsi qu’à des services de santé couvrant la même gamme et de même qualité que ceux offerts aux autres personnes. Ceci vaut également en temps de crise. Or, cette exigence émanant de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) n’est pas prise en compte par l’Académie suisse des sciences médicales (ASSM), qui définit le besoin de soins comme critère de «fragilité» dans ses dernières directives de triage des traitements de soins intensifs en cas de pénurie de ressources. AGILE.CH et Inclusion Handicap demandent que ces directives soient revues!

9.11.2020

Pour parvenir à maîtriser l’augmentation des cas de COVID-19, nous avons besoin de l’engagement de toutes et tous. En respectant les règles d’hygiène et de comportement de l’OFSP de manière systématique, mais également en portant des masques dans les lieux publics, chacune et chacun peut contribuer à freiner la pandémie. AGILE.CH appelle donc à la solidarité dans la lutte contre le Coronavirus!

23.8.2020

Les CFF refusent de rendre plus explicites leurs annonces dans les trains sur le port obligatoire du masque, et/ou de les compléter par les affiches du concept de protection. La compagnie ferroviaire nationale recommande à tous les usagers exemptés de porter un masque d’avoir sur eux un certificat médical dûment signé. Voici la réponse des CFF à la demande qu’AGILE.CH leur a adressée pour demander des annonces plus précises :

13.7.2020

AGILE.CH se félicite de la décision d’imposer l’utilisation des masques dans les transports publics, mesure qui permet d’accroître la protection des groupes à risque face au COVID-19. Toutefois, certaines personnes ne peuvent pas porter de masque pour des raisons de santé, ce que peu de gens savent. Afin de prévenir l’hostilité des autres voyageurs, AGILE.CH a écrit une lettre aux CFF pour demander que les annonces dans les trains soient plus précises concernant l’utilisation obligatoire des masques.

9.7.2020

Le Conseil fédéral veut légitimer les mesures qu’il a prises pour endiguer la pandémie de coronavirus par une décision parlementaire. Il a donc demandé au Parlement d’adopter une loi fédérale urgente de durée limitée.

AGILE.CH a participé au processus de consultation sur cette loi COVID-19. Dans sa prise de position (allemand), AGILE.CH invite à examiner de façon systématique l’impact des mesures prises pour lutter contre le coronavirus sur les personnes en situation de handicap, et si elles leur sont dans l’absolu applicables. Si tel n’est pas le cas, il y a lieu de prévoir des dérogations pour ce groupe de personnes. Par son adhésion à la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH), la Suisse s’est engagée à assurer la protection et la sécurité des personnes en situation de handicap dans les situations dangereuses et les urgences humanitaires.

1 / 1

Please reload