Pour nous le rêve continue!

Après le non à Prévoyance vieillesse 2020, nous rêvons encore: d’un premier pilier uniforme avec des rentes AI et AVS de même niveau ; d’un meilleur accès à la prévoyance vieillesse pour les personnes ayant un petit revenu ou un emploi à temps partiel ; de salaires équitables pour les femmes, et tout particulièrement dans le domaine des soins ; du droit au maintien de la rente du deuxième pilier pour les personnes qui ne trouvent plus d’emploi dès 58 ans. Oui, nous rêvons tout simplement de justice sociale.