DÉCIDONS ENSEMBLE!

DE / FR

Assistance

1.4.2020

Bon à savoir: L’OFAS informe des modifications concernant la contribution d’assistance en raison du coronavirus. En résumé, les principales simplifications :

  • NOUVEAU: Réduction du temps de travail du personnel assistant : les bénéficiaires de la contribution d’assistance n’ont pas droit aux indemnités en cas de réduction de l’horaire de travail.

  • NOUVEAU: Si une ou un bénéficiaire de la contribution d’assistance renonce aux prestations d’assistance en cette situation extraordinaire, le salaire des assistantes et assistants est pris en charge par l’AI et ne sera pas déduit de la contribution d’assistance annuelle. Ce régime vise à permettre aux bénéficiaires de la contribution d’assistance de diminuer le nombre de leurs assistant.e.s tout en augmentant le taux d’activité de celles et ceux qui restent à leur service.

  • Si la présence en structure de jour tombe, on peut augmenter le nombre d’heures d’assistance sur demande.

  • La garantie des acquis se prolonge de trois mois à partir de la suppression de la situation extraordinaire.

  • Pour le versement du salaire en cas de maladie, les offices AI ne doivent pas se baser sur l’échelle bernoise et peuvent également accepter de plus long délais de versement.

  • Les offices AI doivent exiger un certificat médical seulement après 10 jours d’absence en raison de maladie.

  • Les offices AI peuvent renoncer dès maintenant à exiger les contrats de travail du personnel assistant nouvellement engagé.

  • Si, en raison de l’absence du personnel assistant, les bénéficiaires de la contribution d’assistance ont davantage recours aux services de soins à domicile, il n’est pas nécessaire de procéder à une révision.

22.5.2019

Louables et urgentes. Telles sont les solutions proposées par le Conseil fédéral pour permettre aux personnes salariées de concilier vie professionnelle et prise en charge d’un proche, en étant moins exposées au risque de pauvreté. Malheureusement, le Gouvernement n’a pas saisi l’opportunité de permettre aux membres de la famille d’être rétribués par le biais de la contribution d’assistance.

20.2.2019

Avez-vous découvert, en début d'année, la surprise contenue dans la circulaire sur la contribution d'assistance? Ne scrutez-vous donc pas systématiquement les changements législatifs dans les assurances sociales? AGILE.CH vous en livre un aperçu.

23.10.2017

Quatre personnes sur cinq se disent satisfaites, voire très satisfaites de la contribution d’assistance. C’est ce qui ressort du rapport final publié ce jour par l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Ce constat est réjouissant, mais la contribution d’assistance a encore un gros potentiel d’amélioration. Pour permettre à davantage de personnes avec différents types de handicaps d’en bénéficier, il faut une simplification administrative et une meilleure reconnaissance des besoins.

6.9.2017

Les personnes en situation de handicap ont droit au travail. Et celles qui ont besoin d’aide pour leur activité professionnelle ont droit à une assistance, excellent moyen d’agir contre les discriminations des personnes handicapées dans le monde du travail. Magnifique ? Oui, au premier abord. « Handicap & politique » est allé voir de plus près.

1 / 2

Please reload

en savoir plus

plus d'informations

Simone Leuenberger

Collaboratrice scientifique

Contact

Effingerstrasse 55

3008 Bern

Telefon

031 390 39 39

  • Link zu AGILE.CH auf Facebook