AGILE.CH - News

«La contribution d’assistance et ses maladies d’enfance»

Renforcer l’autonomie des personnes handicapées : tel était le but de la contribution d’assistance, mais il reste encore du chemin à faire. L’édition de mai de « Handicap et politique » dresse un premier bilan, après quatre ans d’application. Quelques autres pistes sont également évoquées pour parvenir à l’autodétermination. Vous apprendrez aussi comment se positionnent partis et organisations sur la 7e révision de l’AI et la réforme des PC.

Tout sur l’intégration à l‘école

La plateforme en ligne «Intégration et école» contient tout une palette d’informations concernant l’intégration d’enfants en situation de handicap, de l’éducation précoce à la formation professionnelle, en passant par l’école. La page d’accueil indique notamment les liens vers les associations de chaque canton.

L’initiative Joder: un emplâtre sur une jambe de bois

AGILE.CH soutient les mesures visant à mieux soutenir les enfants gravement malades ou lourdement handicapés qui sont soignés à la maison. L’augmentation du supplément pour soins intenses revient par contre à mettre « un emplâtre sur une jambe de bois ». Il serait préférable d’aménager la contribution d’assistance de manière plus simple et non discriminatoire.

On a suffisamment coupé dans l’AI

Contrairement au Département fédéral des finances, AGILE.CH ne considère pas le programme de stabilisation 2017-2019 comme étant équilibré. Les assurés contribuent déjà à hauteur de 700 millions de francs par an à décharger le budget fédéral, suite aux 5e et 6e révisions de l’AI.

Réforme de la LPC : retour à l’expéditeur

Pour AGILE.CH, la révision de la Loi sur les prestations complémentaires vient au mauvais moment, étant donné que nous n’avons encore aucune idée des conséquences de la « Prévoyance vieillesse 2020 », ni de la 7e révision de l’AI pour les personnes en situation de handicap. Cette révision doit donc être rejetée.

7e révision de l’AI : plus de transparence s’il vous plaît

Le Conseil fédéral insiste sur la soi-disant neutralité des coûts que la présente révision de l’AI est censée atteindre. En réalité, cette pseudo-neutralité jette un voile sur la réduction des prestations de quelque 136 millions de francs qui frappera les personnes handicapées en 2030, alors que seuls 76 millions seront investis.

Handicap et politique 1/16 – «Les superhandicapés»

Handicapés, actifs dans la vie professionnelle, deux fois plus engagés que les personnes sans handicap. La nouvelle édition de «Handicap et politique » présente le quotidien professionnel on ne peut plus normal de deux personnes avec handicap.

Ne pas pénaliser les bénéficiaires d'une rente AI

Lors des délibérations sur la « prévoyance vieillesse 2020 », le Conseil des Etats a décidé de compenser la baisse du taux de conversion dans la prévoyance professionnelle par une augmentation des rentes AVS. Les rentiers et rentières AI ont toutefois été explicitement exclus de cette mesure. C'est la première fois dans l'histoire qu'un coup est porté à l'unité du premier pilier.

Nouvelle secrétaire romande pour AGILE.CH

Catherine Rouvenaz, 54 ans, rejoint AGILE.CH, la faîtière des organisations de personnes avec handicap. Dès le 1er mars, elle prendra la fonction de secrétaire romande et intégrera la direction d’AGILE.CH. Elle succédera ainsi à Magali Corpataux.

10 ans de la LHand : se mobiliser contre l'ignorance

AGILE.CH et le Conseil Egalité.ch constatent que la LHand n'a pas sensiblement contribué, depuis son entrée en vigueur, à accroître la prise de conscience du grand public au sujet de l'égalité des chances des personnes en situation de handicap. La ferme volonté de promouvoir l'égalité des personnes handicapées fait manifestement encore défaut dans beaucoup de domaines et à différents échelons politiques en Suisse.

DE